Forgot Password ?

Looking for News?
Search for it here

Last five comments

M00o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr

  

This is from an email I received …

Here is a segment I’ve translated for you.  If you want to know more about the event, hire me and I’ll go photo-document the event and report back here.

The influence of the African culture in the New World, transposed in photographs, texts and musics. Visits on go. “Why did we come? Who are we? “Of the cultures very often ignored The Latin America is plural. The history, the culture, the ethnic composition of the Andean high plateaus and the coasts afro-caribéennes resemble itself of nothing. The itinerant photographic exposure Latin Africas proposes a meeting with the cultures and people afro-Latin of Central America (Honduras, Nicaragua) and of South America (Chile, Bolivia, Peru and Ecuador). A traced imaginary segment of the Andes cordillera in the Caribbean reflecting the characteristic and the diversity of each component of the contemporary Afro-Latin Culture.

image

…Paris,Costa
Chica,Ceiba,Lagunas Perlas,Bocas del Toro, Cartagena,Chota,Chincha,Coroico,Arica,Asuncion,Montevideo…

Exposition
photo itinérante

AFRIQUES LATINES



Du 10 juillet
au 13 août, Afriques Latines fait escale dans un studio parisien. Une
découverte avec l’histoire oubliée de l’Amérique latine. L’influence
de la culture africaine dans le Nouveau Monde, transposée en photos,
textes et musiques. Visites sur rendez-vous.


« Pourquoi
sommes-nous venus ?  Qui sommes-nous ? »


Des cultures
très souvent méconnues

L’Amérique latine est plurielle.
L’histoire, la culture, la composition ethnique des hauts plateaux
andins et des côtes afro-caribéennes ne se ressemblent en rien. L’exposition
photographique itinérante Afriques Latines propose une rencontre
avec les cultures et peuples afro-latins d’Amérique Centrale
(Honduras, Nicaragua) et d’Amérique du Sud (Chili, Bolivie,
Pérou et Equateur). Un segment imaginaire tracé de la Cordillère
des Andes aux Caraïbes reflétant la particularité et la diversité
de chaque composante de la Culture Afro-latine contemporaine.

Un Lieu de
signification à destination multiples




L’exposition est un espace
de communication et de dialogue pour la pluralité et la diversité.
En juxtaposant des photos à des textes, l’exposition est une forme
de médiation. Lieu de signification, elle est l’occasion d’apprendre
quelque chose des cultures afro latines ou d’initier un processus
d’échange. Si l’exposition itinérante répond à un besoin de
divertissement, elle répond aussi à un besoin de découverte et de
connaissance. L’exposition devient un espace de travail décentralisé
et un espace public de discussion à travers différents médiums.


Un lieu de
mémoire itinérant




Par manque de politiques et
de structures culturelles locales (centre culturel, cinéma, théâtre,
bibliothèque...), les communautés afro-latines possèdent peu de lieux
dédiés à leur culture.

L’isolement géographique fait
qu’elles n’ont presque jamais accès à des événements culturels
censés les représenter.

Elles peuvent encore plus difficilement
promouvoir directement leur culture au niveau national ou international
en organisant ou en participant à des rencontres (inter) culturelles
afro-latines. L’accès à leur histoire, son appropriation demeurent
limités voire réservés à des privilégiés.

La présentation partielle d’une
histoire « oubliée » en textes et en images dans des communautés afro-latines
en marge des circuits culturels et intellectuels urbains classiques,
répond à deux besoins : ceux d’un photographe désirant restituer
son travail ; ceux émis par les populations afro-latines, de connaître
la « réalité » de leurs « voisins » afro-latins et de partager
la leur.

Des ateliers
photographiques



La production de photographies
dans ces communautés (atelier « images projet » avec appareil photographique)
vise à exploiter la capacité des participants à fabriquer et à produire
des images. Elle témoigne de la position des auteurs dans un champ
culturel déterminé. Au gré de ses présentations et de la réalisation
d’ateliers, l’exposition incorpore peu à peu les « meilleurs »
travaux photographiques des participants, désignés par un jury communautaire
local. Les regards proposés se multiplient.


Modalités
de visite

Les visites s’effectuent sur
rendez-vous, de 9h00 à 22h00. Le temps moyen de la visite est estimé
à une quinzaine de minutes. Il est prolongé par une discussion ouverte,
en musique et autour d’un verre. L’entrée est libre. La participation
est bienvenue.



Rendez-vous


06.66.52.20.37

2 place du
Maroc, Paris XIX. m : Stalingrad


Relâches


14,16,19,22,23,29
et 30 juillet


5,6,12 et
13 août


Posted by SPN on 07/08 at 09:46 AM in Photography

The trackback URL for this entry is: M20o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr

Trackbacks:

M30o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr M40o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr

Comments:

M50o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr M60o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr M70o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr
M80o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr M90o93H7pQ09L8X1t49cHY01Z5j4TT91fGfr


<< Back to main